Les plantes Blog Pour les
sociétés
Techniques Site, contact

15 espèce(s) de Ascocentrum décrite(s) en bas de page -



L'Ascocentrum est assez délicat - Il ne convient pas à un débutant.

Les conseils du jardinier Le jardinier

Fiche de soins compléte : Ascocentrum

Illustration de Ascocentrum

Présentation Ascocentrum

Nom commun

Famille

Orchidacées

Origine

Les Ascocentrum sont originaires des Indes, d’Asie, de Java et des Philippines.
Ascocentrum est le nouveau nom des Saccolabiums.
Le nom vient du grec 'ascos' : sac et 'kentron' : éperon.

Toxicite

Floraison

La floraison de l'Ascocentrum intervient au printemps et en été et se prolonge parfois jusqu’en automne. Les inflorescences en grappes sont axillaires, érigées et plus ou moins longues. Il peut y avoir plusieurs inflorescences en même temps. Elles sont constituées de nombreuses petites fleurs de 1 à 3 cm de diamètre, très rapprochées, qui s'ouvrent les unes après les autres. Ces fleurs plates, consistantes et durables sont pourvues d'éperons. Elles ont toujours des couleurs brillantes, rouge, oranges ou jaunes.

Croissance,dimensions,hauteur

Les Ascocentrum atteignent une hauteur de 10 à 20cm et se développent assez lentement. Ces orchidées n’ont quasiment pas de repos hivernal.

Description Ascocentrum

Les Ascocentrum, dont beaucoup sont encore classés dans le genre Saccolabium, sont des orchidées monopodiales, c’est à dire qu’elles se caractérisent par une seule tige. Celle-ci est dressée, non ramifiée, avec des inflorescences en grappes. Cette orchidée épiphyte et de petite taille, ne possède pas de pseudo-bulbes. Ses feuilles sont linéaires, rigides, opposées et carénées. Longues de 25-30 cm, elles ont parfois deux dents à leur sommet et recouvrent la base de la tige. Les feuilles sont très finement dentelées sur les marges. Les fleurs ont toujours des coloris très vifs, dans des nuances de rouge, d’orange et de jaune.
Convenablement traité, l’ascocentrum vit de longues années.
Le genre Ascocentrum comprend une dizaine d’espèces dont beaucoup sont encore classées dans le genre Saccolabium.
Depuis quelques dizaines d’années, on a largement hybridé le genre Vanda avec Ascocentrum, ce qui a donné les Ascocendas. Cela a eu pour effet de réduire les dimensions des Vandas souvent trop encombrantes, d’augmenter le nombre des fleurs et d’améliorer leurs nuances. L’Ascocentrum est également hybridé avec les Neofinetias, ce qui a donné les Ascofinetias et avec les Phalaenopsis pour obtenir les Asconopsis.



Utilisation de Ascocentrum dans votre décor intérieur


L’Ascocentrum est une orchidée assez exigeante mais la durée de sa floraison ainsi que la couleur des fleurs méritent qu’on s’y attarde et qu’on tente de l’utiliser dans un élément de décor somptueux.
Cette orchidée étant une épiphyte, je préconise la culture en panier de fibres de noix de coco ou panier ajouré. Remplissez de sphaigne que vous maintiendrez humide et placez-y votre pot d’Ascocentrum afin qu’il bénéficie en permanence d’une bonne humidité ambiante. Cette orchidée en fleurs est très belle vue du dessus, ce qui est rare. De quoi la placer sur une table basse avec un support pour y poser votre panier.
Exposition est ou ouest, c'est-à-dire une excellente lumière sans soleil brûlant.
Vaporisez souvent votre sphaigne avec de l’eau non calcaire et sans jamais mouiller le cœur de votre orchidée.
Attention, si votre composition est proche d’une fenêtre – aucun courant d’air.
Pour les couleurs des fleurs, elles sont en général éclatantes. De quoi jouer les contrastes à fond. La couleur orange de certains Ascocentrum sur du bleu, du vert ou du gris. Le rouge sur du vert, du noir ou du bleu etc…


La culture de Ascocentrum

emplacement

Cultivez l'Ascocentrum à très bonne lumière indirecte. Placez-la à l’est ou à l’ouest. Une exposition au sud peut être envisagées si vous tamisez les rayons brûlant du soleil en plein été.

entretien

Chaleur, humidité et bonne lumière sont les maîtres mots pour cultiver un Ascocentrum. Evitez à tout prix les courants d’air que cette plante ne supporte pas. L’arrosage est également délicat : arrosez peu, mais assez régulièrement.
Cette orchidée appréciera d’être cultivée au-dessus d’un plateau d’eau rempli de galets ou de billes d’argile.
Par ailleurs, évitez de mouiller le cœur de l'orchidée, cela risquerait de la faire pourrir.

temperature

En journée, l'Ascocentrum apprécie des températures comprises entre 21 et 29°. La nuit, si possible, baissez les températures et maintenez-les entre 16 et 18°.

arrosage

Arrosez modérément sans jamais laisser le mélange se dessécher complètement. Mieux vaut arrosez souvent mais peu à la fois plutôt que de détremper le compost et d’attendre qu’il sèche avant d’arroser à nouveau. Par forte chaleur, il se peut que vous ayez à arroser un peu chaque jour.
Utilisez une eau sans calcaire et à température ambiante.

engrais

En période de végétation active, effectuez des apports d’ engrais liquide pour orchidées tous les quinze jours.

rempotage

Les Ascocentrum n'aiment pas être dérangés. On ne les rempote que si cela s’avère absolument nécessaire. En général, une fois tous les 3 ans suffit largement. Effectuez l’opération au printemps en utilisant un mélange spécial orchidées. .
Le mélange de rempotage doit être parfaitement sain. Ajoutez-y un peu de charbon de bois. Placez une excellente couche de drainage au fond du pot.

Problèmes de culture Ascocentrum

Maladies et erreurs de culture

La croissance s’arrête, les feuilles et les fleurs se déforment. Il s’agit d’une maladie virale et la plante doit être détruite. Cette maladie peut provenir d’un compost mal désinfecté.

Des taches noirâtres sur les feuilles sont dues à la pourriture. Soit vous arrosez trop votre orchidée, soit le drainage est mauvais, soit de l’eau stagne au centre du feuillage ou les températures sont trop basses. Intervenez le plus vite possible avant de perdre votre plante. Supprimez les parties malades et appliquez de la poudre de charbon de bois ou un fongicide sur les plaies.

Parasites

Les cochenilles farineuses forment de petites masses cotonneuses et blanchâtres sur la plante. Eliminez-les à l'aide d'un coton-tige imbibé d'alcool à brûler ou d'alcool dénaturé.

Les limaces et les escargots raffolent des feuilles. Procédez à un ramassage systématique.

Multiplication Ascocentrum

L’ascocentrum est une orchidée monopodiale. C’est donc au point de croissance qui se trouve au sommet de la tige qu’il faut intervenir pour multiplier cette plante. C’est le principe du bouturage. On remarque souvent la présence de racines aériennes le long de la tige. En ce cas, coupez la tige sous ces racines à condition qu’il y ait suffisamment de feuilles sur la partie haute. Les racines doivent avoir au moins 3 à 5 cm. Placez cette bouture de tête dans un mélange pour orchidées légèrement humidifié. Enfermez le tout dans un sachet de plastique transparent. Placez à bonne lumière sans soleil direct et à la chaleur. Quand la croissance reprend, vous pouvez retirer le sachet et traiter comme un sujet adulte.
Quant à la partie restante de la plante mère, elle produira une nouvelle tige.


15 espèce(s) décrite(s) - cliquez sur la vignette


Mentions légales
comments powered by Disqus