Les plantes Blog Pour les
sociétés
Techniques Site, contact

9 espèce(s) de Chamaedorea décrite(s) en bas de page -



Le Chamaedorea est l'un des palmiers les plus faciles à cultiver pour un amateur.

Les conseils du jardinier Le jardinier

Fiche de soins compléte : Chamaedorea

Illustration de Chamaedorea

Présentation Chamaedorea

Nom commun

Palmier de montagne, chamédorée, palmier nain.

Famille

Palmacées

Origine

Le Chamaedorea est originaire du Guatemala et du Mexique.

Toxicite

Le Chamaedorea n'est pas toxique sauf ses fruits qui sont extrêmement irritants -

Floraison

Le Chamaedorea commence à fleurir vers l'âge de 3 ans, et sans grandes difficultés. Les grappes de fleurs jaunes apparaissent à l'aisselle des feuilles et ressemblent à celles du "mimosa d'hiver". Si deux palmiers de l'espèce, l'un mâle et l'autre femelle, fleurissent en même temps, on peut obtenir des petits fruits ronds.

Croissance,dimensions,hauteur

Les Chamaedorea du commerce mesurent généralement 15 cm ou 40 à 50 cm selon leur âge. Les Chamaedorea les plus courants atteindront environ 1 m au bout de nombreuses années. Seul, Chamaedorea glaucifolia fera exception à la règle et pourra atteindre rapidement une taille de 1,50 à 2 m en pot.

Description Chamaedorea

Les Chamaedorea présentent une tige ligneuse garnie de feuilles pennées (c’est-à-dire composés de folioles disposées comme les bardes d’une plume). Les feuilles son vert moyen, les folioles sont opposés et peuvent atteindre de 45 à 60 cm.
En grandissant, la plante perd ses feuilles les plus basses qui laissent des sortes de cicatrices. Des nouvelles poussent jaillissent souvent au pied de la plante mère et cela finit par donner un bouquet de feuillage dense.
Un Chamaedorea vit très longtemps sans aucune difficulté, et même dans de mauvaises conditions.



Utilisation de Chamaedorea dans votre décor intérieur


Le Chamaedorea a un port très gracieux et mérite qu'on le cultive seul. On peut toutefois le cultiver au milieu d'autres plantes vertes. La plupart des espèces de Chamaedorea supportent les endroits un peu sombres, ce qui en fait des plantes précieuses. Mais rapprochez-les d'une source lumineuse de temps en temps et surtout si une jeune feuille est en train de pousser. Des études ont montré que ce palmier participe grandement à l'assainissement de l'air d'une pièce.


La culture de Chamaedorea

emplacement

Le Chamaedorea préfère une bonne lumière tamisée. En hiver, il est recommandé de le rapprocher d'une fenêtre s'il n'y est pas en temps normal.
La plupart des espèces de Chamaedorea supportent l'ombre, du moins pendant un temps. Les espèces C. radicalis et C. glaucifolia sont des exceptions et ont besoin de soleil pour être en bonne santé.

entretien

Le Chamaedorea est facile à cultiver. Coupez simplement les feuilles mortes ou abîmées. Ce palmier tolère assez bien l'air sec d'un appartement, mais si vous pouvez augmenter le taux d'humidité de l'air, il ne s'en portera que mieux. N'hésitez pas non plus à le bassiner régulièrement.

temperature

Le Chamaedorea n'est pas très exigeant au niveau des températures. Certes, il s'accommodera mieux de températures comprises entre 18 et 24° et poussera plus vite, surtout si l'humidité de l'air est suffisante. Mais Il tolère des températures minimales de 13°.

arrosage

Arrosez généreusement en période de croissance. Le mélange doit être bien mouillé à chaque arrosage, mais sans eau stagnante dans la soucoupe. En hiver, ralentissez les arrosages et attendez que la terre sèche bien en surface avant de ré-arroser.

engrais

Effectuez des apports d'engrais ordinaire liquide tous les quinze jours du début du printemps jusqu'à la mi-automne. Diluez la dose d'engrais de moitié.

rempotage

Ne rempotez un Chamaedorea que si les racines ont envahi tout le pot. Il est conseillé de ne rempoter que tous les 2 ou 3 ans. Utilisez un mélange bien drainé à base de terreau de feuilles décomposées et de terre de jardin riche en humus. Lors d'un rempotage, manipulez la plante avec précaution. Si les racines sont abîmées, votre plante en sera affaiblie pendant de longues semaines.

Problèmes de culture Chamaedorea

Maladies et erreurs de culture

Des taches brunes apparaissent sur les feuilles si la plante à été exposée à un ensoleillement trop important. Mettez-la à mi-ombre et supprimez les feuilles ou les parties de feuilles abîmées.

Le Chamaedorea perd brusquement ses feuilles quand le drainage s'effectue mal. Rempotez-le dans un mélange sain additionné de sable, et avec une bonne couche de drainage.

Parasites

Les araignées rouges attaquent parfois la plante quand l'air est chaud et trop sec. Effectuez des bassinages réguliers pour décourager ces acariens. Si l'attaque est trop sévère, appliquez un acaricide.

Les mouches blanches (aleurodes) s'envolent dès que l'on touche les feuilles. Les oeufs sont implantés sous les feuilles et les insectes sucent la sève des plantes. Vaporisez un insecticide. Plusieurs applications peuvent être nécessaires pour éliminer les adultes et tuer les insectes à l'éclosion.

Les cochenilles farineuses forment de petites masses cotonneuses et blanchâtres sous les jeunes feuilles. Eliminez-les à l'aide d'un coton-tige imbibé d'alcool à brûler ou d'alcool dénaturé. En cas d'attaque sévère, utilisez un insecticide systémique.

Multiplication Chamaedorea

La grande majorité des Chamaedorea émettent des rejets. Mais la multiplication reste délicate du fait que ce palmier a des racines extrêmement fragiles. Si vous voulez la tenter, choisissez un rejet de l'année. Coupez la jeune pousse avec ses feuilles et le maximum de racines. Et ce, en abîmant le moins possible les racines de la plante mère. Plantez le rejet dans un pot de 8 cm rempli du mélange préconisé pour le rempotage. Recouvrez d'un sachet de plastique transparent. Maintenez le mélange à peine humide et placez à la lumière tamisée. Au bout de quelques semaines, retirez le sachet et cultivez comme les sujets adultes.

Le semis est également possible, mais l'opération est excessivement longue et il faut une chaleur de fond importante.


9 espèce(s) décrite(s) - cliquez sur la vignette


Mentions légales
comments powered by Disqus