Les plantes Pour les
sociétés
Techniques Site, contact

1 espèce(s) de Chamaerops décrite(s) en bas de page -



Le Chamaerops est très facile à cultiver. Il faut toutefois lui laisser la place de s'étaler.

Les conseils du jardinier Le jardinier

Fiche de soins compléte : Chamaerops

Illustration de Chamaerops

Présentation Chamaerops

Nom commun

Doum d'Afrique du Nord, Palmier nain, Palmier de Méditerranée.

Famille

Palmacées

Origine

Le Chamaerops est originaire du bassin méditerranéen et il est le seul palmier indigène d'Europe.
Chamaerops vient du grec chamai (à terre), et rhops (buisson).

Toxicite

Floraison

A l'état spontané, le Chamaerops porte des fleurs jaune vif en grappes, suivies de fruits.
Seuls, les sujets femelles produisent des fruits orange ou rouges contenant une à deux graines ovoïdes marrons.
Mais ce palmier ne fleurit jamais en intérieur.

Croissance,dimensions,hauteur

Le Chamaerops forme toujours une touffe de feuilles qui peut avoir une hauteur de 1,50 à 2 m à maturité. Il faut prévoir suffisamment d'espace car il s'étale beaucoup.

Description Chamaerops

Le Chamaerops est un arbuste buissonnant de 1,50 m environ. Les stipes portent des feuilles disposées en éventail qui naissent sur des tiges rigides et épineuses de 40 à 60 cm. Les feuilles mesurent 60 cm et sont vert-gris sombre ou vert glauque. Elles portent parfois de longs poils. Chaque feuille est divisée en nombreux segments, étroits et raides, souvent fendus à l’extrémité. Les jeunes feuilles portent de fins poils gris qu’elles perdent ensuite. Les épines des pétioles sont assez acérées et peuvent être dangereuses.
Le Chamaerops vit très longtemps sans aucune difficulté.



Utilisation de Chamaerops dans votre décor intérieur


Le Chamaerops est un palmier particulièrement rustique. C'est un ornement de choix pour les entrées, les halls ou les vérandas pas trop chauffés en hiver mais bénéficiant d'une très bonne luminosité.
Ce palmier peut en outre rester très longtemps à l'extérieur sur une terrasse ou un balcon. Rentrez-le avant les fortes gelées dans les régions à hivers froids.


La culture de Chamaerops

emplacement

Ce palmier préfère bénéficier d'au moins 4 heures de soleil par jour. Il peut tolérer une lumière moins importante mais il poussera moins vite et ses feuilles seront plus espacées.

entretien

A part son besoin en eau en été, le Chamaerops est particulièrement accommodant. Il a naturellement un port buissonnant, mais on peut le forcer à prendre un aspect plus arbustif. Pour cela, supprimez régulièrement chaque année une ou deux feuilles des plus anciennes. Le stipe sera plus dégagé avec un toupet de feuilles au sommet.

temperature

Les températures d'une pièce d'habitation conviennent en été. En hiver, un peu de fraîcheur lui est plutôt bénéfique. Si vous le pouvez, conservez la plante entre 13 et 16 °. Mais le Chamaerops peut tolérer des température bien plus basses - Jusqu'à -12° où les parties aériennes commencent à subir des dommages.

arrosage

Arrosez généreusement en période de croissance. Le mélange doit être bien mouillé à chaque arrosage, mais sans eau stagnante dans la soucoupe.
En hiver, arrosez votre Chamaerops avec parcimonie, juste pour empêcher la motte de se dessécher complètement.

engrais

Effectuez des apports d' engrais ordinaire liquide tous les quinze jours du début du printemps jusqu'à la mi-automne.

rempotage

Rempotez votre Chamaerops tous les ans ou tous les 2 ans dans un pot plus grand d'une taille. Utilisez un compost à base de terreau, ou un mélange de terreau et de bonne terre de jardin. Lorsque la plante loge dans un pot de 25 cm, contentez-vous de renouveler la couche superficielle du mélange chaque printemps.

Problèmes de culture Chamaerops

Maladies et erreurs de culture

Le feuillage prend une teinte jaunâtre si le sol est trop calcaire. Utilisez un engrais pour plantes de terre de bruyère.

Les feuilles de la périphérie jaunissent si la plante est mal nourrie ou si le mélange terreux est trop concentré en sel, surtout en ce qui concerne les vieux sujets. Arrosez abondamment en laissant l'eau s'écouler sous le pot et entraîner les sels. Recommencer l'opération plusieurs fois. Puis effectuez régulièrement de application d'engrais liquide.

Parasites

Les cochenilles à bouclier forment de petites écailles brunes sur les pétioles. Eliminez-les à l'aide d'un coton-tige imbibé d'alcool à brûler ou d'alcool dénaturé. En cas d'attaque sévère, utilisez un insecticide systémique.

Multiplication Chamaerops

Les Chamaerops émettent généralement des rejets au pied de la plante. Détachez un rejet au printemps lors du rempotage. Il doit avoir 20 à 25 cm et comporter des racines. Plantez-le dans un pot de 12 cm rempli du mélange préconisé pour les rempotages. Humidifiez le compost et placez à une lumière vive, mais tamisée. Arrosez modérément jusqu'à l'apparition de nouvelles pousses, puis cultivez normalement.

Le semis est également possible et très simple. Il suffit de semer les graines au début du printemps et de maintenir une température d'au moins 18°. Après la germination, commencez à traiter progressivement comme les sujets adultes.


1 espèce(s) décrite(s) - cliquez sur la vignette


Mentions légales
comments powered by Disqus