Les plantes Blog Pour les
sociétés
Techniques Site, contact

6 espèce(s) de Chirita décrite(s) en bas de page -



Le Chirita est plutôt facile à cultiver.

Les conseils du jardinier Le jardinier

Fiche de soins compléte : Chirita

En attente illustration

Présentation Chirita

Nom commun

Famille

Gesnériacées

Origine

Le Chirita est originaire de Ceylan, de Malaisie et d'Inde.

Toxicite

Aucun cas de toxicité connu -

Floraison

Les fleurs s'épanouissent en été, mais le Chirita est principalement cultivé pour son feuillage.

Croissance,dimensions,hauteur

D'une manière générale, cette plante est assez basse car elle est dépourvue de tige. Hormis Chirita lavendulacea, l'espèce ne dépasse guère une quinzaine de centimètres.

Description Chirita

Le Chirita est remarquable pour ses grandes feuilles denses et décoratives et ses fleurs en bouquets comparables à celles des Gloxinias (genre voisin). Les feuilles sont vert clair ou vert profond et couvertes d’une fine pubescence. Cela leur confère une apparence veloutée. Elles sont ovales ou elliptiques, épaisses et crénelées. Elles sont portées par de courts pétioles aplatis qui viennent de la base. Le feuillage est très largement maculé de blanc argent, et c’est là l’attrait principal de cette plante.
Cette plante vit assez longtemps.



Utilisation de Chirita dans votre décor intérieur


Le Chirita fait merveille au pied d'espèces plus grandes à feuillage vert. Les macules blanc argent ressortent bien sur le feuillage plus terne des philodendrons, ficus et autres plantes vertes habituelles.


La culture de Chirita

emplacement

Le Chirita a besoin d'une bonne lumière mais ne doit pas être exposée au soleil direct surtout en été.

entretien

Le Chirita n'est pas vraiment difficile à cultiver. Il lui faut simplement une bonne chaleur constante, surtout en période de végétation.

temperature

En été, le Chirita apprécie une bonne chaleur. Il faut le conserver aux alentours de 21°, voire plus si c'est possible. La plante est en repos végétatif de novembre à mars. C'est une période où elle a besoin de plus de fraîcheur, 15°C étant l'idéal.

arrosage

Arrosez modérément et de préférence avec de l'eau non calcaire durant la période de végétation active. Laissez le mélange s'assécher sur près de sa moitié avant d'effectuer un nouvel apport en eau. Faites toutefois attention que par grosse chaleur, le compost peut s'assécher très vite. Cette espèce est très sensible à l'humidité résiduelle et il faut impérativement vider la soucoupe après chaque arrosage. De novembre à mars, arrosez avec parcimonie, juste pour empêcher le mélange de s'assécher complètement.
Si vous devez garder la plante dans une pièce chauffée durant l'hiver, modérez malgré tout les arrosages et veillez à entretenir une certaine humidité autour de la plante, par exemple en la cultivant durant cette période au-dessus d'un plateau rempli de gravillons ou de billes d'argiles humides.

engrais

Quand les boutons floraux apparaissent, effectuez des apports d' engrais liquide ordinaire bien dilué. Cessez les apports de novembre à mars.

rempotage

Le Chirita se rempote au printemps en limitant la taille des pots. Utilisez un mélange de terre de bruyère et de terreau de feuilles. Ajoutez du sable pour un meilleur drainage et prévoyez une bonne couche de tessons de pot au fond du contenant.

Problèmes de culture Chirita

Maladies et erreurs de culture

Les feuilles du Chirita s'affaissent et tombent. Probablement un coup de froid. N'exposez jamais cette plante à des températures inférieures à 15°C.

Les feuilles jaunissent ou s'affaissent quand les arrosages ou les apports d'engrais sont mal dosés. Arrosez modérément en période de croissance, et très peu durant l'hiver, seulement pour empêcher le dessèchement total. Les doses d'engrais doivent être faibles et cesser totalement en hiver.

Parasites

Le Chirita est très résistant. Le puceron est le seul parasite qui s'attaque parfois à cette plante. Utilisez un insecticide, l'attaque n'étant jamais très grave.

Multiplication Chirita

Boutures de feuilles de Chirita : En juillet ou août, prélevez des feuilles arrivées à maturité. Faites des entailles sur la nervure centrale et placez à plat, sur le revers, sur une terrine rempli d'un mélange de sable et de tourbe légèrement humide. Maintenir la nervure entaillée avec des arceaux de manière qu'elle soit bien en contact avec le mélange. Couvez d'une feuille de matière plastique ou d'une vitre. Conservez à mi-ombre et à une température de 24°C. Des plantules vont apparaître. Ôtez le plastique ou la vitre. Attendez que les plants aient 3 feuilles pour les replanter en pots individuels dans le compost de base.

Boutures de tubercules de Chirita : Certaines espèces de Chirita ont des racines tubéreuses qui se multiplient facilement par bouture, au printemps. Déterrez la plante et divisez la racine. Saupoudrez la plaie avec un peu de fongicide et replantez en pots individuels dans le compost de base. Maintenir à une température de 21°. Maintenez le compost très légèrement humide jusqu'à la reprise.

Semis de Chirita : Semez assez clair au mois de mars, sur un mélange de terre de bruyère et de sable à peine humide. Couvrir les graines d'une fine couche de sable et placez une vitre sur la terrine. Conservez en situation ombrée, à des températures de 24 à 30°C en maintenant le sol à peine humide. Replantez quand les plantules auront 3 feuilles.


6 espèce(s) décrite(s) - cliquez sur la vignette


Mentions légales
comments powered by Disqus