Les plantes Blog Pour les
sociétés
Techniques Site, contact

1 espèce(s) de Codiaeum décrite(s) en bas de page -



le Codiaeum est assez délicat à cultiver, en particulier en hiver.

Les conseils du jardinier Le jardinier

Fiche de soins compléte : Codiaeum

Illustration de Codiaeum

Présentation Codiaeum

Nom commun

Le Codiaeum est appelé communément croton, bien que ce nom soit celui d'un autre genre.

Famille

Euphorbiacées

Origine

Le Codiaeum est originaire des Indes, de Malaisie et d'Australie et fut importé au début du XIXe siècle.

Toxicite

Comme pour toutes les euphorbiacées, le suc laiteux de la plante provoque des irritations de la peau et des muqueuses.

Floraison

Arrivés à maturité, les Codiaeum produisent en été des inflorescences légères et inodores, d'un blanc crème, qui ne présentent guère d'intérêt.

Croissance,dimensions,hauteur

En intérieur, les Codiaeum dépassent rarement 90cm de haut sur 60 de large. La plante pourra atteindre environ 25 cm dans un pot de 9 cm et une cinquantaine de centimètres dans un pot de 13 cm.
La hauteur d'un Codiaeum dépendra donc des dimensions de son pot.
Chaque tige s'accroît de 20 à 25 cm par an. Les plantes d'intérieur croissent plus lentement que les sujets élevés en serre, lesquels peuvent atteindre jusqu'à 3m.

Description Codiaeum

Mis à part l’aspect lisse et coriace des feuilles portées sur de courts pétioles, le feuillage des Codiaeum diffère beaucoup d’une variété à l’autre. Les feuilles peuvent en effet être longues et étroites, larges et ovales, lancéolées ou ensiformes. Les bords peuvent être droits, ondulés ou tordus en spirale, le pourtour légèrement dentelé ou fendu presque jusqu’à la nervure médiane.

Bien que toutes les variétés connues aient un feuillage panaché, tacheté, maculé ou richement nervuré, les couleurs des Codiaeum sont très diversifiées. Chez certaines variétés, les feuilles jeunes ou vieilles offrent les mêmes couleurs, chez d’autres, les teintes changent à mesure que les feuilles vieillissent.
Attention à la sève du Codiaeum car elle est irritante pour la peau.
Le Codiaeum peut vivre très longtemps si les conditions de culture lui conviennent.



Utilisation de Codiaeum dans votre décor intérieur


Les Codiaeum sont bien mis en valeur devant d'autres plantes vertes au feuillage sombre ou bien vert. Ils ressortent très bien également sur un fond blanc, en pot ou en bac blanc.


La culture de Codiaeum

emplacement

Une lumière vive et au moins deux ou trois heures de soleil par jour sont indispensables si l'on veut que les Codiaeum conservent les couleurs du feuillage. Attention toutefois aux trop fortes insolations estivales derrière une vitre...
Un mauvais éclairage accentuera la chute normale des feuilles chez les plantes âgées.

entretien

En été, les Codiaeum apprécieront une vaporisation d'eau quotidienne, mais pas au moment où ils sont au soleil. On peut bassiner à l'eau tiède très tôt le matin, par exemple. Il ne faut pas qu'il subsiste de l'eau sur les feuilles le soir venu, car cela favoriserait les maladies cryptogamiques. Ces plantes sont assez délicates, surtout pendant la saison hivernale. Il leur faut un peu de fraîcheur, de l'humidité et une excellente lumière. Les soins apportés à un Codiaeum doivent être réguliers, sans à-coups, dans des conditions parfaitement stables.

temperature

En été, le Codiaeum aime la chaleur. Les températures habituelles d'un intérieur conviennent très bien. La plante supporte même jusqu'à 27°C.

15° en hiver est une température idéale. 13°C est supportable, 1° peut être toléré pour de courtes périodes.

Une des conditions essentielles pour conserver les Codiaeum en bonne santé hiver comme été est d'éviter les brusques changements de températures et les courants d'air.

arrosage

En période de croissance, un Codiaeum s'arrose généreusement de manière à bien humidifier le mélange. Laissez sécher entre chaque apport mais ne le laissez jamais s'assécher complètement. Videz la soucoupe après chaque arrosage. L'arrosage est donc délicat à gérer mais est essentiel pour maintenir la plante en bonne santé et éviter que les feuilles tombent.

En période de repos, arrosez avec parcimonie. Juste assez pour maintenir le compost à peine humide.

Utilisez de préférence une eau douce et un peu tiède.

engrais

Effectuez un apport d'engrais liquide ordinaire tous les quinze jours du début du printemps à la fin de l'automne.

rempotage

Rempotez le Codiaeum en Mars, Avril ou Mai. Evitez les pots trop grands et rempotez chaque année dans un pot d'une taille supérieure seulement. Veillez à ne pas abîmer les racines qui sont fragiles. Utilisez un mélange de terre de bruyère et de terreau.

Problèmes de culture Codiaeum

Maladies et erreurs de culture

Les feuilles de Codiaeum tombent brusquement et sans raisons apparentes. La plante a certainement été soumise à de brusques changements de températures. Veillez, entre autres, à ce qu'elle ne prenne pas froid en la ramenant chez vous si vous l'achetez en hiver.

Les feuilles du bas tombent. L'atmosphère est trop sèche et (ou) trop froide. Rectifiez les conditions de culture. Si l'air est trop sec, cultivez la plante au-dessus d'un plateau rempli de gravillons ou de billes d'argile humides. N'omettez pas non plus de la bassiner fréquemment.

Les feuilles sont ternes, délavées ou deviennent vertes. La plante manque de lumière. Un peu de soleil chaque jour lui fera le plus grand bien.

Les feuilles ont des taches brunes, parcheminées et brûlées. Elles devaient être encore mouillées quand elles ont reçu un fort ensoleillement. Ne pas bassiner au soleil.

Les feuilles s'affaissent et se tachent. La plante a du être soumise à des gaz polluants. La plante supporte difficilement la fumée et le chauffage au gaz.

Les feuilles se ratatinent. L'air est trop chaud et trop sec. Trouvez un endroit plus frais et augmentez l'humidité de l'air.

Les feuilles pendent et s'affaissent. Les tiges pourrissent. Le compost est trop détrempé. Laissez sécher, arrosez moins souvent et videz la soucoupe à chaque arrosage.

Les nouvelles feuilles sont petites et difformes. La plante manque d'engrais ou le compost est épuisé.

Parasites

Les feuilles jaunissent et vous pouvez observer des filaments sur l'envers. C'est une attaque d'araignées rouges favorisée par une atmosphère trop sèche. Pulvérisez un insecticide systémique et augmentez l'humidité.

Les feuilles sont décolorées. On observe des insectes bruns et écailleux sous les feuilles et sur les tiges. Ce sont des cochenilles à bouclier. Otez-les à l'aide d'un tampon imbibé d'alcool à brûler ou d'alcool dénaturé. En cas de forte attaque, pulvérisez un insecticide systémique.

On remarque des plaques laineuses blanches sur les feuilles et à leur aisselle. Ce sont des cochenilles farineuses qui se traitent de la même façon que ci-dessus.

Multiplication Codiaeum

La multiplication des Codiaeum se fait au printemps en prélevant des boutures latérales de 1 à 15 cm. Attention au latex qui s'écoule par les plaies. Stoppez-le avec de l'eau froide ou avec du charbon de bois. Laissez reposer les boutures à l'air libre une nuit à la fraîcheur pour que la plaie sèche un peu. Puis plantez chaque bouture dans un pot de 8 cm rempli d'un mélange de tourbe et de sable humidifié. Enfermez le tout dans un sac en plastique transparent perforé ou placez en caissette de multiplication chauffante. Placez à bonne lumière tamisée et à une température de 25 à 28°, de préférence avec une chaleur de fond. L'enracinement se fait après environ trois semaines et de nouvelles pousses apparaissent au bout de quatre à six semaines. Ôtez alors le sac de plastique et traitez les plantes comme des sujets adultes. Rempotez cinq à six mois plus tard dans le mélange prévu à cet effet.

La multiplication des Codiaeum se fait aussi par marcottage aérien. Cette méthode demande beaucoup de temps et de soins. Si vous souhaitez vous lancer dans cette opération, reportez-vous à la fiche technique concernant cette méthode particulière de multiplication.


1 espèce(s) décrite(s) - cliquez sur la vignette


Mentions légales
comments powered by Disqus