Les plantes Blog Pour les
sociétés
Techniques Site, contact

1 espèce(s) de Cyphomandra décrite(s) en bas de page -



Le Cyphomandra est de culture facile à condition d'être hiverné correctement.

Les conseils du jardinier Le jardinier

Fiche de soins compléte : Cyphomandra

Illustration de Cyphomandra

Présentation Cyphomandra

Nom commun

Tomate arbustive

Famille

Solanacées

Origine

On l'appelle 'Tomate de la Paz' en Amérique du Sud.
Le Cyphomandra est originaire d'Amérique du Sud.

Toxicite

Le fruit du Cyphomandra est comestible une fois mûr, mais autrement, il est toxique ainsi que toutes les autres parties de la plante.

Floraison

Les fleurs du Cyphomandra s'épanouissent en fin de printemps et en été. Elles sont disposées en petites grappes sur les rameaux et sont de couleur blanche ou rose, à étamines jaunes. En forme d'étoile, elles sont décoratives et dégagent une agréable odeur de caramel. En intérieur, pour que les fruits se forment, il faut polliniser les fleurs avec un petit pinceau en le promenant de fleurs en fleurs.
Après la floraison du Cyphomandra, les fruits en forme d'oeuf sont d'abord verts. Légèrement pointus et recouverts d'une peau fine, il leur faut plusieurs semaines pour mûrir. On les laisse sur la plante jusqu'à ce qu'ils aient 5 à 8 cm et qu'ils prennent une couleur rouge-orangé brillant.

Croissance,dimensions,hauteur

Dans son milieu naturel, le Cyphomandra atteint de 3 à 5m de hauteur. Cultivé en pot ou en grand bac, il atteindra jusqu'à 2,50 m. Le Cyphomandra a une croissance assez rapide surtout en été.

Description Cyphomandra

Le Cyphomandra porte de larges feuilles en forme de coeur, veloutées et teintées de pourpre lorsqu’elles sont jeunes. Elles virent ensuite au vert et peuvent atteindre 30 cm de long. Les rameaux, d’abord verts et herbacés, deviennent bruns et ligneux à maturité.
Le Cyphomandra arbore un port arbustif et même de petit arbre avec le temps. Il est cultivé en Nouvelle-Zélande et en Israël pour ses fruits. Débarrassés de leurs graines, les fruits ont une saveur assez agréable, à la fois sucrée et acidulée. La peau est très amère et le fruit est épluché avant d’être consommé.
L’espèce vit très longtemps si elle est convenablement traitée.



Utilisation de Cyphomandra dans votre décor intérieur


En raison de ses besoins, le Cyphomandra est une excellente plante de véranda. Il aime une bonne chaleur en été et de la fraîcheur en hiver. A l'intérieur, il sera plus difficile de le faire hiverner aux environ de 10°. Toutefois, en plein été, c'est une plante agréable qui se plaira devant une fenêtre bien exposée et ensoleillée.
Une plante qui n'est pas taillée arborera un port plutôt sarmenteux et il faudra la palisser sur un support.


La culture de Cyphomandra

emplacement

Été comme hiver, installez le Cyphomandra à l'endroit le plus ensoleillé possible.

entretien

Le Cyphomandra n'est pas difficile à cultiver dès lors où il est hiverné dans de bonnes conditions. L'arbuste est à rabattre au printemps pour supprimer les rameaux abîmés ou trop longs et inesthétique.

temperature

Les grosses chaleurs estivales sont appréciées. En hiver, conservez la plante aux environs de 7°C. Le Cyphomandra est à peu près rustique dans le Midi de la France. Il peut supporter des températures légèrement négatives, mais peu de temps.

arrosage

Arrosez abondamment le Cyphomandra en été. Le mélange doit être maintenu très humide en permanence. En hiver, réduire les apports. Le compost doit s'assécher sur près de ses deux tiers entre chaque apport d'eau.

engrais

En période de croissance, au moment de la floraison et de la fructification, effectuez des apports d' engrais une fois par semaine. Utilisez un engrais riche en phosphate ou un 'engrais tomate' comme on l'appelle.

rempotage

Rempotez le Cyphomandra chaque année juste avant la reprise de croissance. Prenez à chaque fois un pot plus grand d'une taille. Utilisez un mélange bien fertile composé de terreau et soignez le drainage.

Problèmes de culture Cyphomandra

Maladies et erreurs de culture

Les feuilles de Cyphomandra tombent en hiver si la plante a froid. Il faut lui trouver un emplacement un peu plus chaud.

Des rameaux grêles et fragiles sont dus à un manque de lumière. La plante a besoin du maximum de lumière et de soleil toute l'année.

Parasites

Les pucerons s'installent parfois sur les jeunes pousses et sur les fleurs. Les éliminer à l'aide d'un jet d'eau tiède. N'utilisez pas d'insecticide sur cette plante.

Multiplication Cyphomandra

Le bouturage du Cyphomandra.
Au printemps ou en été, prélever des boutures de 10 cm de long comprenant une paire de feuilles, sur des rameaux herbacés ou aoûtés, c'est-à-dire ayant pris une couleur brune. Tremper la base des tiges dans des hormones de bouturage. Planter en plaçant 3 ou 4 boutures par pot et remplissez d'un mélange de tourbe et de sable bien humide. Tenir à l'étouffé en couvrant d'un sac de plastique transparent perforé. Placer à bonne lumière indirecte et à la chaleur. L'enracinement prend environ 8 semaines. Replantez alors en pots individuels, dans le mélange de base et cultiver en sujets adultes.

Le semis de Cyphomandra.
Semer au printemps à la surface d'une terrine remplie de terreau à semis et recouvrez d'un peu de mélange. Placer une vitre (ou le couvercle dans le cas d'un bac à multiplication). Maintenir à la chaleur et à bonne lumière indirecte. Quand les graines ont germé et que les plants sont suffisamment robustes pour être manipulés, replantez les en pots individuels.


1 espèce(s) décrite(s) - cliquez sur la vignette


Mentions légales
comments powered by Disqus