Les plantes Blog Pour les
sociétés
Techniques Site, contact

1 espèce(s) de Didymochlaena décrite(s) en bas de page -



Fougère très exigeante. Réservée aux amateurs éclairés.

Les conseils du jardinier Le jardinier

Fiche de soins compléte : Didymochlaena

Illustration de Didymochlaena

Présentation Didymochlaena

Nom commun

/

Famille

Polypodiacées

Origine

Le nom de cette fougère provient du grec : didymos, qui signifie double ou jumeau et chlaina, qui veut dire manteau. Référence à l'enveloppe qui protège les spores.
Le Didymochlaena est originaire d'Amérique tropicale.

Toxicite

Pas de toxicité signalée -

Floraison

/

Croissance,dimensions,hauteur

Dans de bonnes conditions, cette fougère peut atteindre une belle taille, avec des frondes de 1 à 1,50 m. Le stipe, qui peut atteindre 70 cm dans sa région d'origine, reste plus bas quand la plante est cultivée en pot.

Description Didymochlaena

Le Didymochlaena est une espèce à grand développement. Les frondes sont érigées en rosette. Elles sont faites de petites pinnules rapprochées et entières, de 2 à 2,5 cm. Elles sont insérées par paires, de chaque côté de la tige principale. Ces pinnules sont coriaces et vert foncé. Les jeunes frondes ont une teinte vert bronze. A maturité, cette fougère forme un stipe d’où partent les frondes en rosette. Il s’agit en fait, d’une fougère arborescente naine.
Le didymochlaena vit très longtemps si les conditions de culture lui conviennent.



Utilisation de Didymochlaena dans votre décor intérieur


Cette fougère a besoin de chaleur et d'humidité. Une serre chaude ou une fenêtre-serre lui conviennent parfaitement. Autrement, difficile de lui procurer ce dont elle a besoin dans une pièce d'habitation classique. On peut tenter de la cultiver au milieu d'autres fougères ou parmi d'autres plantes vertes pour lui procurer un micro climat humide. Il est préférable de placer le pot au-dessus d'un plateau d'eau rempli de billes d'argile ou de galets. L'utilisation d'un humidificateur peut être utile.


La culture de Didymochlaena

emplacement

Cette fougère ne supporte pas le soleil direct. Une situation ombrée convient, à l'est ou à l'ouest. On peut également la placer au nord, du moment qu'elle soit à la chaleur. Dans son milieu naturel, il lui arrive de croître à l'ombre profonde de grands arbres.

entretien

La principale difficulté pour la culture de cette fougère provient de son besoin en humidité atmosphérique. Si vous ne pouvez pas la lui procurer, inutile de vouloir acquérir un Didymochlaena.

temperature

Cette fougère a besoin d'une température constante de l'ordre de 22°. Elle supporte une baisse des températures jusqu'à 15°, mais pas au-dessous. Protégez-la des courants d'air froids en hiver et de la proximité d'une vitre froide.

arrosage

Durant la période de croissance, maintenez le mélange humide en permanence. Ne laissez pas la motte s'assécher. En hiver, arrosez simplement pour empêcher le mélange de s'assécher complètement.

engrais

Effectuez des apports d' engrais liquide ordinaire tous les quinze jours du début du printemps jusqu'à la mi-automne.

rempotage

Un mélange de tourbe, de feuilles grossièrement hachées et de sable convient très bien. Rempotez chaque printemps quand la plante est jeune. Quand elle loge dans un pot de 30 cm, contentez-vous de remplacer la couche superficielle du mélange.

Problèmes de culture Didymochlaena

Maladies et erreurs de culture

Les frondes jaunissent et se flétrissent si la plante est exposée au soleil. Protégez par un voilage ou éloignez carrément la plante pour la mettre dans un endroit un peu sombre.

Des taches brunes sur les frondes sont dues à des courants d'air ou à une température trop basse. Placez cette fougère à un endroit abrité et chaud.

Les frondes s'affaissent ou tombent en cas d'excès ou de manque d'eau. Le compost doit être maintenu humide quand il fait chaud. La sécheresse ambiante est mortelle pour cette plante. Bassinez le plus souvent possible.

Parasites

Les cochenilles à bouclier forment de petites écailles brunes sur les nervures au revers des frondes. Eliminez-les à l'aide d'un coton-tige imbibé d'alcool à brûler ou d'alcool dénaturé. En cas d'attaque sévère, utilisez un insecticide systémique.

Multiplication Didymochlaena

Les sujets bien développés produisent des rejets à la base de la plante. Séparez la motte de racines à l'aide de 2 fourchettes. Le rejet doit être bien développé, comporter plusieurs frondes et avoir un système de racines suffisant. Rempotez le jeune plant dans un mélange de tourbe, de terreau et de sable humidifié. Enfermez le tout dans un sachet de plastique transparent. Au bout de quinze jours, ôtez progressivement le sachet puis cultivez normalement.


1 espèce(s) décrite(s) - cliquez sur la vignette


Mentions légales
comments powered by Disqus