Les plantes Blog Pour les
sociétés
Techniques Site, contact

2 espèce(s) de Polypodium/Phlebodium décrite(s) en bas de page -



Fougère peu exigeante et bien adaptée à la culture en intérieur.

Les conseils du jardinier Le jardinier

Fiche de soins compléte : Polypodium/Phlebodium

En attente illustration

Présentation Polypodium/Phlebodium

Nom commun

Synonyme : Phlebodium. Polypodes. Le nom botanique vient du grec "poly" qui veut dire plusieurs, et "podium" qui signifie pied. Référence au rhizome.

Famille

Polypodiacées

Origine

Le polypodium est originaire d'Amérique tropicale et de certaines régions d'Australie.
Appelé parfois Phlebodium

Toxicite

Plante non toxique -

Floraison

/

Croissance,dimensions,hauteur

Le polypodium atteint une taille assez imposante. Les frondes peuvent mesurer de 1 à 1,20 m de longueur et 60 de large à maturité.

Description Polypodium/Phlebodium

Le polypodium est une fougère qui présente des rhizomes traçants et ramifiés qui épousent la forme du contenant dans lequel ils se trouvent. Ils sont recouverts d’écailles velues, blanches ou rousses, et mesurent 2,5 cm de diamètre environ. Les pétioles verts peuvent mesurer 60 cm. Ils deviennent bruns avec le temps et se prolongent d’un rachis de même longueur.
Les frondes forment un triangle dont la base peut mesurer 45 cm. Elles peuvent se composer d’une vingtaine de folioles opposées, vert clair, d’environ 10 cm de longueur. Une seule foliole de 15 cm couronne chaque feuille. Les folioles mesurent 5 cm de large. Les sporanges sont brun doré et sont disposés en lignes parallèles sous les folioles, de chaque côté de la nervure médiane. Après leur chute, les frondes laissent une cicatrice à leur point d’intersection sur le rhizome.
Le polypodium a une croissance ininterrompue qui peut éventuellement ralentir un peu en hiver.
Cette fougère vit très longtemps si elle est bien traitée.



Utilisation de Polypodium/Phlebodium dans votre décor intérieur


Cette fougère peut être cultivée sur le rebord d'une fenêtre exposée à l'est ou à l'ouest .Elle apprécie une certaine humidité de l'air et peut se cultiver avantageusement au milieu d'un groupe de plantes vertes pour bénéficier d'un micro climat humide.


La culture de Polypodium/Phlebodium

emplacement

Cette fougère d'intérieur a besoin d'une bonne lumière toute l'année. Attention, elle ne tolère ni le soleil direct, ni un emplacement trop sombre.

entretien

Surveillez les arrosages, cette fougère ne supportant pas le dessèchement du sol. Par ailleurs, elle apprécie une bonne humidité de l'air. Vous pouvez la cultiver au milieu d'autres plantes vertes ou au-dessus d'un plateau d'eau rempli de billes d'argile ou de galets. Bassinez-la fréquemment quand il fait chaud.

temperature

Les températures habituelles d'une pièce d'habitation conviennent toute l'année. Ces fougères peuvent tolérer des températures de l'ordre de 10° sans en souffrir. En période de fortes chaleurs, bassinez régulièrement en utilisant un jet très fin, les gouttelettes d'eau ayant tendance à décolorer les frondes.

arrosage

Un polypodium conservé à la chaleur doit être arrosé de la même façon toute l'année. Le mélange doit toujours rester humide sans jamais s'assécher. Videz toutefois la soucoupe après chaque arrosage. Si les températures venaient à avoisiner les 13° ou moins, arrosez plus modérément et laisser la couche superficielle du mélange sécher entre deux apports en eau.

engrais

Effectuez des apports d' engrais ordinaire liquide tous les quinze jours en diluant les doses de moitié.

rempotage

Rempotez le polypodium quand les rhizomes ont envahi tout le pot. Utilisez un mélange de terreau de feuilles et de terreau. Placez une excellente couche de drainage au fond du pot.
Ces fougères ont un système racinaire assez superficiel. Il vaut mieux utiliser des demi-pots ou des contenants larges mais peu profonds. Quand la plante loge dans un pot de 26 à 30 cm, divisez-la.

Problèmes de culture Polypodium/Phlebodium

Maladies et erreurs de culture

Les extrémités et les bords des pinnules jaunissent par suite d'une humidité insuffisante, d'une température inadaptée ou d'une exposition directe au soleil. Rectifiez les conditions de culture.

Parasites

Les cochenilles à bouclier forment de petites écailles brunes sous les frondes. Eliminez-les à l'aide d'un coton-tige imbibé d'alcool à brûler ou d'alcool dénaturé. En cas d'attaque sévère, utilisez un insecticide systémique.

Multiplication Polypodium/Phlebodium

Au printemps, divisez les rhizomes et prélevez des segments de 5 à 7,5 cm. Placez chaque segment dans un demi-pot de 10 cm rempli du mélange recommandé ci-dessus. Bien humidifier. Pour faciliter l'enracinement, fixez chaque segment à la surface du mélange à l'aide d'une épingle à cheveux. Enfermez le tout dans un sachet de plastique transparent ou en caissette de multiplication.
Placez à lumière moyenne et à une température comprise entre 18 et 21°. L'enracinement demande 4 à 5 semaines. Quand la croissance a repris, habituez les jeunes plants à l'air ambiant de la pièce en ôtant progressivement le sachet de plastique. Pendant cette période, conservez e mélange à peine humide. Cultivez ensuite comme des sujets adultes.


2 espèce(s) décrite(s) - cliquez sur la vignette


Mentions légales
comments powered by Disqus