Les plantes Forum Blog Prestations
sociétés
L'annuaire Techniques Site, contact
& société



1 espèce(s) de Gibasis décrite(s) en bas de page -



Culture très facile.

Les conseils du jardinier Le jardinier

Fiche de soins compléte : Gibasis

Illustration de Gibasis

Présentation Gibasis

Nom commun

Famille

Commélynacées

Origine

Le genre Gibasis regroupe une dizaine d'espèces originaires d'Amérique tropicale.

Toxicite

Pas de toxicité connue -

Floraison

La plante fleurit à différentes reprises au cours de l'année. Les petites fleurs blanches sont portées par de longs pédicelles ramifiés et semblent flotter dans l'espace, ce qui donne un aspect très délicat au gibasis.

Croissance, dimensions, hauteur

Le gibasis croît très rapidement. L'espèce laisse retomber des rameaux pouvant atteindre de 30 à 50 cm.

Description Gibasis

Le gibasis porte des feuilles abondantes, très fines sur des rameaux grêles. Les feuilles sont vert foncé sur la face supérieure et pourpre au revers. Cette plante a un port retombant fort apprécié en suspension.
Au bout de 3 ans, la plante devient nettement moins belle et il est préférable de la remplacer régulièrement.



Utilisation de Gibasis dans votre décor intérieur


Cette plante est souvent cultivée en suspension d'où l'on peut admirer le revers pourpre des feuilles. Placée sur un piédestal, elle est également mise en valeur. On peut aussi l'utiliser comme couvre-sol dans un grand bac, au pied d'autres plantes vertes. En rabattant régulièrement les rameaux, elle peut faire une agréable plante très touffue placée sur une table ou un meuble.


La culture de Gibasis

emplacement

Cette espèce apprécie une bonne lumière indirecte. Une fenêtre exposée à l'est ou à l'ouest convient très bien, le soleil n'y étant pas trop brûlant. Le gibasis peut également supporter la mi-ombre. En hiver, une exposition en plein soleil est bénéfique.

entretien

Cette espèce se cultive facilement. Rabattre les rameaux dégarnis ou disgracieux. Le gibasis est une plante tropicale, et à ce titre, il aime la chaleur et l'humidité atmosphérique. Bassinez-le régulièrement et n'hésitez pas à le cultiver au-dessus d'un récipient d'eau rempli de gravillons ou de billes d'argile. Pour une plante cultivée en corbeille suspendue, entourez le pot de tourbe humide. En hiver, faites attention au chauffage central qui a tendance à dessécher l'atmosphère d'une pièce d'habitation.

temperature

Des températures comprises entre 18 et 21°C conviennent toute l'année. Le minimum toléré par cette plante est de 10°C.

arrosage

Le gibasis a besoin d'arrosages réguliers, mais il faut laisser le mélange sécher un peu entre chaque application. Les racines sont très sensibles à l'excès d'humidité. En hiver, si les températures sont un peu fraîches, diminuez les arrosages pour éviter le pourrissement de la plante.

engrais

Faire des apports d' engrais ordinaire liquide une fois par mois, sur sol mouillé

rempotage

Le gibasis se cultive dans un mélange de terreau et de terre de jardin. En général, il n'est pas nécessaire de le rempoter. On le renouvelle régulièrement pour avoir toujours des jeunes plantes plus fournies et plus belles.

Problèmes de culture Gibasis

Maladies et erreurs de culture

Les marges des feuilles se dessèchent quand l'humidité atmosphérique est insuffisante. Augmentez la fréquence des bassinages.

Les rameaux se dessèchent en cas d'arrosages excessifs ou au contraire, insuffisants. Attention, dans ces deux cas, la plante risque d'être condamnée.

Parasites

Des petites masses blanches et cotonneuses sur les tiges sont des cochenilles farineuses. Une invasion sévère peut être difficile à combattre et il vaut mieux utiliser un insecticide systémique dès qu'une attaque est constatée.

Multiplication Gibasis

Le gibasis devient disgracieux en vieillissant. Ses rameaux se dénudent même s'il est régulièrement taillé. Le plus facile est de bouturer dans un simple verre d'eau. En mars-avril, prélevez des boutures de 15 cm, supprimez les feuilles inférieures et mettez-les dans un verre d'eau, à mi-ombre. Quand les racines ont 3 cm, rempotez les jeunes plants en arrosant assez copieusement au début, les racines s'étant formées en milieu aqueux.

Une plante cultivée en bac produira naturellement des racines au niveau des noeuds en contact avec le mélange terreux. Il suffit de prélever ces segments enracinés et de les rempoter.


1 espèce(s) décrite(s) - cliquez sur la vignette


Mentions légalesConditions générales de vente
comments powered by Disqus