Les plantes Forum Blog Prestations
sociétés
L'annuaire Techniques Site, contact
& société



3 espèce(s) de Chlorophytum décrite(s) en bas de page -



Le Chlorophytum est très facile à cultiver.

Les conseils du jardinier Le jardinier

Fiche de soins compléte : Chlorophytum

Illustration de Chlorophytum

Présentation Chlorophytum

Nom commun

Phalangium, phalangère, plante araignée

Famille

Liliacées

Origine

Les Chlorophytum sont originaires d'Afrique du Sud et furent introduits en Europe vers le milieu du XIXe siècle.

Signification : du latin : "plante verte".

Toxicite

Plante peu toxique - mais peut provoquer des problèmes digestifs chez les chats.

Floraison

Les Chlorophytum produisent de petites fleurs en étoile, blanches, à 6 pétales au bout des stolons qui apparaissent en été. Elles sont éphémères, très rapidement remplacées par de petites plantules.
Une jeune plante qui ne mesure que 10 cm peut déjà produire des hampes florales et de petites rosettes de feuilles. Pour les provoquer, on peut espacer les arrosages et laisser la plante sécher légèrement pour la stimuler.

Croissance, dimensions, hauteur

Les Chlorophytum atteignent généralement 25 cm de hauteur. Les feuilles mesurent de 30 à 60 cm et les stolons, de 40 à 60 cm. Les plantes forment rapidement de fortes masses de feuilles.

Description Chlorophytum

Les Chlorophytum produisent des touffes de feuilles souples, lancéolées et arquées. En période de croissance, des stolons sortent d’entre les feuilles. Ils produisent des plantules qui émettent des racines dés qu’ils ont pris forme. Les stolons se recourbant vers la terre, les plantules s’enracinent naturellement quand elles sont en contact avec un substrat.
Un Chlorophytum vit de nombreuses années.



Utilisation de Chlorophytum dans votre décor intérieur


Un Chlorophytum est particulièrement décoratif quand les stolons retombent de tous les côtés. On aura donc intérêt à surélever le pot. Ce sont également de très gracieuses plantes à suspendre. Etant donné sa propension à former de très fortes masses de verdure en prenant de l'âge, il est aussi intéressant de cultiver cette plante dans de très grands bacs pouvant servir de séparations dans une pièce.


La culture de Chlorophytum

emplacement

Le Chlorophytum exige une pleine lumière pour conserver un feuillage vivement panaché. Un peu d'ensoleillement lui fera même du bien, surtout en hiver. Par contre, éviter les fortes insolations du soleil de midi en été, qui pourraient brûler les feuilles.

entretien

Supprimez les feuilles mortes. Avec des ciseaux, enlevez les parties abîmées sans couper la partie saine. Si les pointes des feuilles brunissent, coupez au ras du tissu sain sans l'entailler. Nettoyez régulièrement les feuilles de Chlorophytum en les vaporisant partout, avec de l'eau tiède et à une distance de 15 cm.

temperature

Les températures habituelles d'une habitation conviennent toute l'année, 18°C étant une température idéale. Au-delà, bassinez de temps en temps le Chlorophytum pour lui procurer un peu de fraîcheur. En hiver, la plante peut supporter des baisses de températures mais ne pas l'exposer au-dessous de 7°C.

arrosage

Durant la période de croissance, arrosez généreusement pour que le compost soit toujours humide mais non complètement détrempé. Ne laissez pas d'eau stagner dans la soucoupe. Un Chlorophytum étant très résistant, une sécheresse accidentelle ne la mettra pas en danger mais ternira le feuillage et pourra faire brunir définitivement les pointes des feuilles. Elle récupèrera très vite quand on reprendra des arrosages réguliers. Du mois d'octobre au mois de mars, arrosez moins, de manière à bien humidifier le mélange à chaque arrosage mais en le laissant sécher sur quelques centimètres entre chaque nouvel apport. Adaptez toutefois les arrosages aux températures ambiantes. Il est bien évident qu'un hivernage à la fraîcheur donnera lieu à des arrosages beaucoup plus parcimonieux qu'à la chaleur.

engrais

Effectuez un apport d' engrais liquide ordinaire tous les 15 jours de juin à septembre seulement pour les jeunes Chlorophytum n'ayant pas émis de stolons. Ceux qui en ont produit auront besoin d' engrais toute l'année.

rempotage

Effectuez de préférence le rempotage en mars ou en avril, mais il peut arriver qu'on ait à rempoter un Chlorophytum n'importe quand dans l'année. Il faut prévoir beaucoup d'espace aux racines tubéreuses que produit la plante. La motte doit s'arrêter à 2,5 cm du bord du pot. On rempotera la plante quand les racines auront soulevé le mélange jusqu'au bord et qu'il ne sera plus possible d'arroser dans de bonnes conditions. Utilisez un compost à base de terreau. Un mélange de terreau et de terre franche donne également de bons résultats.

Problèmes de culture Chlorophytum

Maladies et erreurs de culture

Les feuilles brunissent aux extrémités et les couleurs sont pâles. Le compost est trop sec, arrosez plus régulièrement. Ces symptômes peuvent signifier aussi que la plante est en situation ensoleillée trop brûlante.

Les pointes des feuilles jaunissent et le Chlorophytum semble fatigué quand il a besoin d'engrais ou qu'il est plus que temps de le rempoter.

Le feuillage perd ses contrastes et devient fade. Manque de lumière.

Le centre de la plante pourrit. Excès d'arrosage. Laissez sécher et si la plante se remet, ayez la main moins lourde à l'avenir.

La croissance est faible, les feuilles sont ratatinées et sèches. Le Chlorophytum a trop chaud, il faut lui trouver un emplacement un peu plus frais.

Les feuilles deviennent transparentes et blettes. La croissance s'arrête. Le Chlorophytum a trop froid. Il risque même d'être gelé. Il ne faut pas l'exposer à des températures inférieures à 7°C.

Parasites

Les feuilles sont ternes et grisâtres avec des filaments au-dessous. Attaque d'araignées rouges favorisée par un air trop sec. Pulvérisez un acaricide ou un insecticide systémique. Augmentez le degré d'humidité de l'air, ne serait-ce que par des bassinages, pour éviter de nouvelles attaques.

Multiplication Chlorophytum

Prélevez des plantules de Chlorophytum avec ou sans racines, mais ayant déjà des feuilles de 5 à 7,5 cm minimum. Coupez les feuilles inférieures qui risqueraient de pourrir. Mettre les plantules ayant des racines dans un bocal d'eau et les rempoter lorsque celles-ci auront atteint 2,5 cm. Pour les plantules sans racines, les plonger dans de la poudre d'hormones de bouturage et les planter dans un mélange humidifié de tourbe et de sable. La lumière doit être moyenne et les températures, de 18° au moins. Le système radiculaire se développera rapidement si le mélange est maintenu humide. 6 à 8 semaines plus tard, les rempoter en pot de 8 cm et les traiter en sujets adultes.

Une autre méthode se rapproche du marcottage aérien et de la reproduction naturelle de la plante. Elle consiste à empoter les plantules tout autour de la plante mère, sans les détacher de celle-ci. Il faut assurer un bon contact aux plantules avec le compost en les fixant avec un fil de fer plastifié. Après 6 semaines, les plantules doivent être suffisamment enracinées pour être séparées de la plante mère en sectionnant le stolon. Cette méthode est très efficace mais exige beaucoup de place.


3 espèce(s) décrite(s) - cliquez sur la vignette


Mentions légalesConditions générales de vente
comments powered by Disqus