Les plantes Forum Blog Prestations
sociétés
L'annuaire Techniques Site, contact
& société



1 espèce(s) de Pachira décrite(s) en bas de page -



Lisez l'article de mon Blog :

Secret de Pachira

Les conseils du jardinier Le jardinier

Fiche de soins compléte : Pachira

Illustration de Pachira

Présentation Pachira

Nom commun

Châtaignier de Guyane, plante-baobab.

Famille

Bombacacées.

Origine

Le pachira est originaire d'Amérique Centrale.

Toxicite

Plante non toxique -

Floraison

Les fleurs éphémères sont composées de nombreux pétales longs et étroits, de couleur crème qui se recourbent à la base de la fleur et d'un bouquet d'étamines soyeuses. Les fleurs sont agréablement parfumées, surtout la nuit et peuvent mesurer 20 cm. Elles apparaissent à n'importe quelle période de l'année.

Croissance, dimensions, hauteur

Le pachira est une plante à croissance rapide. Dans son habitat naturel, il atteint une vingtaine de mètres. Cultivé en pot, il pourra atteindre 2 m.

Description Pachira

Le pachira est un arbre au feuillage persistant et à croissance rapide qui pousse naturellement dans des zones marécageuses. Son tronc est renflé et lui permet de stocker des substances nutritives et des réserves d’eau. Le pachira est capable de résister à des périodes de sécheresse. Ses feuilles palmées mesurent environ 30 cm. Elles sont vert clair et brillantes, composées de 5 à 9 folioles elliptiques. Cette plante est surtout cultivée pour son port original et pour son beau feuillage, bien qu’elle puisse aussi fleurir en intérieur à n’importe quel moment de l’année. Elle est également cultivée en bonsaï. Le pachira peut vivre de nombreuses années et devenir très encombrant pour un intérieur traditionnel.



Utilisation de Pachira dans votre décor intérieur


Le Pachira est commercialisé tressé à l’heure actuelle, et se vend très bien.
Maintenant j’attire votre attention sur plusieurs points. Au moment où vous l’achetez, cette plante est très belle, parfaitement présentée tel un magnifique objet de décoration. Sauf qu’il ne s’agit pas d’un objet. Votre Pachira va grandir, peut-être perdre des feuilles, ou pire encore, l’un des pieds va mal se porter…
Il ne s’agit pas de vous décourager d’acheter cette superbe plante, bien au contraire. Simplement je veux vous faire prendre conscience qu’il s’agit d’une plante vivante et non d’un objet – comme toute plante, celle-ci est faite pour s’épanouir.
Le premier point est donc de placer votre Pachira à un endroit qui lui conviendra à lui avant de vous convenir à vous : Il a besoin d’une bonne lumière.
Ensuite, évitez les lieux de passage. Les jeunes feuilles sont très fragiles, si votre plante est bousculée, vous aurez des feuilles déformées.
Ne rempotez jamais dans un pot trop grand et attendez que le mélange sèche avant d’arroser. Si jamais l’un des pieds venait à pourrir à cause d’un excès d’arrosage, c’est toute votre plante qui perdrait sa beauté.
Et enfin, si vous souhaitez poursuivre le tressage des tiges, faite-le très régulièrement au fur et à mesure de leur croissance, n’attendez pas qu’elles se lignifient et orientez les feuilles vers l’extérieur sans les abîmer.
Peut-être un dernier point… Le Pachira se plait à la chaleur, il peut même pousser à longueur d’année si les condition de culture lui conviennent mais éloignez-le des radiateurs ou de toute autre source de chaleur qui assèchent l’air en hiver.

Maintenant venons-en à Pachira et décoration d’intérieur. Etonnamment, un Pachira tressé s’intègrera aussi bien dans un intérieur design, classique ou rustique. Cela explique en partie son succès. Dans un décor moderne, c’est le beau vert des feuilles et l’aspect sculptural de la plante qui ressortiront. Dans un environnement classique ou rustique, le tressage, la couleur des troncs et la masse de verdure s’harmoniseront naturellement avec l’ensemble.
C’est donc une plante précieuse à tous les niveaux. Qu’on peut trouver aussi bien en petit format qu’en grands sujets de plusieurs mètres de haut.
Si vous souhaitez mettre en valeur votre Pachira dans un cache-pot décoratif, les possibilités seront multiples. Design et épuré, ou plus riche, tarabiscoté, ethnique, nature ou métallisé, la plante sera à son avantage. Un arrière-plan uni est bien entendu préférable, trop de motifs bariolés nuiraient à la beauté de l’ensemble.

Pachira decor interieur     Pachira decor rustique     Pachira decor contemporain

- Décor ethnique. Notez comme cette plante est mise en valeur par des couleurs vives. Le tressage des troncs fait merveille quand il est souligné par les lignes verticales de l'architecture.
- Décor rustique. Le Pachira se marie parfaitement avec le bois, la vannerie et l'osier.Le vert du feuillage fait vibrer les teintes et la chaleur du bois.
- Dans un intérieur très contemporain, le Pachira apportera sa note de fraîcheur et d’exubérance. Notez comme un Pachira tressé s'harmonise avec les lignes géométriques et structurées.


Textes et décors photos - Alfred




La culture de Pachira

emplacement

Le pachira apprécie une bonne lumière à longueur d'année, mais s'avère assez tolérant à cet égard. Il supporte le soleil à condition que celui-ci soit voilé aux heures les plus chaudes. Il peut résister à l'ombre passagère. Trop d'ombre risque toutefois de provoquer une stagnation de sa croissance.

entretien

Sans être vraiment difficile, la principale exigence de cette plante est une bonne humidité atmosphérique. Le pachira ne se ramifie pas facilement. Il faut le rabattre au printemps pour provoquer d'autres pousses.

temperature

Les températures habituelles d'un appartement conviennent toute l'année. Attention toutefois au chauffage central qui dessèche l'air en hiver. Durant cette saison, il est aussi possible de placer la plante à la fraîcheur, elle le supportera très bien. Ne la soumettez pas à des températures inférieures à 5°.

arrosage

En été, arrosez régulièrement la plante en laissant le mélange sécher entre chaque arrosage. En hiver, réduisez un peu les arrosages et réduisez les encore plus si la plante est hivernée à la fraîcheur.
Le pachira résiste bien à une certaine sécheresse mais si vous voyez que les folioles piquent du nez au lieu d'être bien horizontales, c'est que votre plante a soif.

engrais

Apportez une dose d' engrais tous les quinze du milieu du printemps jusqu'en automne. Le pachira est assez gourmand. Cessez tout apport en hiver.

rempotage

A noter : Le Pachira préfère un pot trop petit que trop grand - ne le rempotez qu'en cas de nécessité, quand les racines remplissent le contenant.
Utilisez un bon mélange fertile, mais bien drainé. Placez une bonne couche de drainage au fond du pot et utilisez un bon terreau du commerce. Rempotez les jeunes plantes au printemps. Quand vous aurez atteint un diamètre de 20 cm, surfacez simplement au printemps les années suivantes.

Problèmes de culture Pachira

Maladies et erreurs de culture

Le bord des feuilles brunit et se dessèche quand l'air est trop sec. Bassinez fréquemment et cultivez cette plante au-dessus d'un plateau d'eau rempli de billes d'argile ou de galets.

La croissance stagne quand la plante manque de lumière.

Les feuilles jaunissent et tombent en cas d'arrosages excessifs ou si le mélange est mal drainé. Cette plante aime l'eau mais ses racines ont besoin de respirer. Veillez à ce que le mélange terreux soit bien drainé et videz systématiquement la soucoupe.

Parasites

Les araignées rouges attaquent parfois la plante si l'air est trop chaud et trop sec. Effectuez des bassinages et augmentez l'humidité ambiante pour décourager les acariens. Si l'attaque est sévère, appliquez un acaricide.

Les cochenilles farineuses forment de petites masses cotonneuses et blanchâtres sur les nervures au revers des feuilles et sur les tiges. Eliminez-les à l'aide d'un coton-tige imbibé d'alcool à brûler ou d'alcool dénaturé. En cas d'attaque sévère, utilisez un insecticide systémique.

Multiplication Pachira

Multiplication assez délicate.
Le pachira se multiplie par semis ou par bouture à talon en fin d'été. Prélevez une bouture de 10 cm sur un rameau latéral, comprenant un petit bout de la tige principale. Enlevez la feuille inférieure et plongez la section dans de la poudre d'hormones de bouturage. Plantez dans un pot de 8 cm rempli d'un mélange humide de tourbe et de sable. Enfermez dans un sachet de plastique transparent ou dans une caissette de multiplication. Conservez à une lumière moyenne et à la chaleur. Lorsque la croissance reprend, ôtez le sachet de plastique et traitez le jeune plant comme un sujet adulte. Au printemps, les racines devraient avoir rempli tout le pot. Rempotez normalement dans le mélange ordinaire.


1 espèce(s) décrite(s) - cliquez sur la vignette


Mentions légalesConditions générales de vente
comments powered by Disqus